LNV rewards best players and coaches


Mizuno Beach Volley Marathon 2019 Coming Back | VolleyCountry


Harry Kane to play alongside Heung-Min Son and Steven Bergwijn? How Tottenham could look when Premier League football restarts


Premier League fixtures and kick-off times: How to watch all 92 games on TV and which will be free to air


Amazon Prime to show four Premier League matches for FREE when football returns


Southampton forward Moussa Djenepo hails Liverpool’s Sadio Mane as a ‘big inspiration’ and hopes to be better than Premier League star one day


Frank Lampard: Chelsea legend was admired by Lionel Messi, Jose Mourinho’s ‘best ever’ and ‘phenomenal’ according to Manchester United icon Sir Alex Ferguson


Aston Villa skipper Jack Grealish opens up and takes responsibility for coronavirus lockdown breach in March


Philippe Coutinho in midfield? Victor Osimhen leading the line? How Chelsea could look next season as Frank Lampard looks to freshen his squad


‘We need f***ing more from you’ – What happened when Roy Keane left Manchester United and why he won’t forgive Sir Alex Ferguson

CoVid-19 : les cabinets dentaires réclament des tests de dépistage pour leurs patients

  • JASASEOBLOGSPOT
  • May 22, 2020
  • News
  • No Comments

Dans une lettre ouverte adressée au président de la République, la Société Odontologique de Paris fait part de son souhait de disposer de moyens de dépistage du CoVid-19 à la sortie du confinement pour prévenir le risque de contamination des chirurgiens-dentistes et de leurs patients.

Sommaire

  1. Prévenir les risques de contamination et surveiller la circulation du virus
  2. Des tests salivaires à donner aux chirurgiens-dentistes “en priorité”

Pour les

cabinets dentaires aussi, la date du 11 mai implique une sortie de confinement “progressive”. Le temps de disposer des moyens de protection adéquats comme les

masques, mais aussi

les tests de dépistage : le 24 avril, la Société Odontologique de Paris (SOP) a adressé une lettre ouverte à Emmanuel Macron pour demander la mise à disposition des tests de dépistage du CoVid-19 aux chirurgiens-dentistes.

Prévenir les risques de contamination et surveiller la circulation du virusLa profession étant particulièrement exposée aux risques d’infection (le coronavirus se transmettant par la salive notamment) et se retrouvant “en première ligne” face au virus, la SOP estime que la doter de tests de dépistage permettra de prévenir “le risque de contamination des personnels soignants (praticiens et assistant(e)s) et le risque de contamination croisée des populations. En le faisant savoir, la confiance des patients sera restaurée et une normalisation de l’exercice professionnel sera accélérée”. Cela permettrait aussi “d’appréhender la réalité de la pandémie”.“Chaque professionnel de santé, chirurgien-dentiste, doit s’imposer la discipline de ne reprendre son activité de soin qu’à la condition de disposer des moyens de protection indispensables, écrit la société savante de formation en chirurgie-dentaire. […] La SOP considère que les pouvoirs publics ont l’opportunité de s’appuyer sur la profession pour lui confier une mission de dépistage à visée préventive, au moyen de tests salivaires et

sérologiques et, en conséquence, pour recueillir les données épidémiologiques.”Des tests salivaires à donner aux chirurgiens-dentistes “en priorité”Un test salivaire baptisé EasyCov fait en effet l’objet d’une étude clinique par les scientifiques du CNRS. “Réalisable simplement” et “sans laboratoire”, il consiste à prélever un peu de salive du patient. Le résultat du test est lisible à l’œil nu, “à la différence de la méthode de test de référence qui demande plusieurs heures de traitement en laboratoire et nécessite des équipements et réactifs importants”, explique le CNRS. La SOP mentionne également les tests RT-LAMP, qui consistent en un prélèvement nasal et salivaire et “dont la fiabilité a été prouvée permettent d’obtenir un résultat en quinze à trente minutes environ, un délai compatible avec notre champ d’activité de soin”.La société savante en appelle “à ce que ces tests, lorsqu’ils seront validés et mis sur le marché, soient à la disposition des chirurgiens-dentistes en priorité”. “Elle en appelle aussi à ce que cet acte de dépistage et de prévention soit intégré à la nomenclature par les Caisses d’assurance maladie et les mutuelles. L’introduction de ces tests permettra, en facilitant la reprise d’activité des praticiens, de maintenir des emplois.”Une

pétition en ligne a été lancée, et a recueilli plus de 5000 signatures. La lettre a été communiquée au Sénat “où elle a reçu un bon accueil. […] Une question écrite au ministre des Solidarités et de la Santé a été validée en commission. Nous en attendons la réponse.”Click Here: nrl shops


Got Something To Say!

Your email address will not be published. Required fields are marked *

BACK TO TOP