VIDÉO – Louane, orpheline, évoque son « père de substitution » : « J'ai eu énormément de chance de tomber sur lui »


« Tu me manques » : quand Emmanuel Macron envoyait des sms à Jean-François Copé


Jean-Pierre Pernaut : qui sont ses deux grands enfants ?


Melania Trump bichonne ses parents Viktor et Amalija avant le grand départ


« Sa seule amie, c’est Brigitte » : Emmanuel Macron a déçu Frederic Mitterrand


Nadia Farès (Les démons de Jésus) : que devient-elle ?


« Extraordinairement équilibrés » : Ségolène Royal « fière » de ses 4 enfants


Accident de ski pour Mette-Marit de Norvège : elle se serait cassé le coccyx


Laurence Boccolini « effondrée » : son rendez-vous manqué avec Rika Zaraï


Véronique Sanson : cette étonnante révélation concernant la mort de sa mère

Roselyne Bachelot, très « marquée », garde de grosses « séquelles » de la Covid-19

  • JASASEOBLOGSPOT
  • December 9, 2021
  • News
  • No Comments

Roselyne Bachelot est de retour pour organiser la réouverture des lieux culturels. Cependant, la ministre de la Culture n’est pas encore totalement remise de son hospitalisation après avoir contracté une forme sévère de la Covid-19 selon Le Parisien, en kiosque ce samedi 24 avril.

Roselyne Bachelot doit faire face aux séquelles de la Covid-19. Le mois dernier, la ministre de la Culture positive au coronavirus n’avait pas eu d’autres choix que d’être hospitalisée plusieurs jours dans un service avec oxygénation. Après l’amélioration de son état de santé, cette dernière a pu quitter l’hôpital le 1er avril. Mais c’est dans les pages du journal Le Parisien que sa vie après avoir eu cette “saloperie” est évoquée.

En effet, “physiquement, elle est marquée par cette épreuve” explique Gabriel Attal. Un autre membre proche du président affirme que “ça l’a bousculé.” “Quand on est touché par cette maladie, on vit des moments de solitude” à tel point qu’elle a eu peur de mourir, à un moment très précis” confiait Roselyne Bachelot au micro de RMC. Pour garder la cadence face à son agenda rempli, la ministre qui a gardé de grosses “séquelles” s’accorde des pauses entre ses rendez-vous, principalement pour prendre de l’oxygène. Une obligation “pour lui permettre de récupérer complètement ses capacités respiratoires.”

Roselyne Bachelot rend hommage aux soignants

Face à cette épreuve douloureuse, Roselyne Bachelot assure qu’ “on n’est jamais abandonné.” C’est pourquoi, il était primordial pour elle de remercier “l’équipe médicale absolument extraordinaire” présente à ses côtés pendant son hospitalisation de neuf jours. L’ancienne chroniqueuse des Grosses Têtes en profite pour sensibiliser davantage : “Il faut se ménager, se protéger pour soi, ses proches.

Crédits photos : Jacques Witt/Pool/Bestimage


Got Something To Say!

Your email address will not be published. Required fields are marked *

BACK TO TOP