Les Tunisiennes veulent manifester pour l’école et la santé


Canada : un prêtre agressé à l’arme blanche pendant une messe à Montréal


Evelyne Thomas: « J’ai mis deux ans à me reconstruire »


Sidi Bémol : “Une nouvelle Algérie est née le 22 février 2019”


Egypte : le président Sissi tente de prendre la main dans les crises en Libye et au Soudan


Jurgen Klopp, Jose Mourinho, Ole Gunnar Solskjaer and the top 20 best paid managers in world football


G20 urged to avoid currency war


Coronavirus: Who will be relegated if La Liga, Bundesliga, Serie A & Ligue 1 seasons are cancelled?


Finistère : le mystère des téléphones Garfield échoués sur les plages en partie résolu


Milla Jovovich: mariage annoncé

Star Wars: des vaisseaux échoués sur Paris, Londres et New York

  • JASASEOBLOGSPOT
  • February 13, 2020
  • News
  • No Comments

L’univers de Star Wars n’en finit d’inspirer les fans. Le graphiste parisien Nicolas Amiard a créé des photos montrant des vaisseaux vus dans la saga écrasés sur les grandes villes du monde. Le résultat est impressionnant.

Ce n’est pas une campagne de publicité pour la sortie du prochain Star Wars, dans la lignée de celle lancée récemment pour Hunger Games, mais elle pourrait donner des idées aux studios. Un graphiste parisien, Nicolas Amiard, a imaginé ce que pourraient donner des images montrant des vaisseaux de la saga de George Lucas écrasés sur les plus célèbres villes du monde. Un habile travail de photomontage, qui joue sur les dimensions mais aussi la lumière, donne un résultat plus vrai que nature.

En observant les clichés, on croit vraiment qu’un croiseur de l’Empire s’est abîmé sur Paris, que le Faucon Millenium est écrasé au pied de la skyline de New York ou qu’un chasseur TIE s’est échoué au beau milieu de Londres.

Nicola Amiard, parisien de 30 ans, a confié au site Kobini avoir eu l’idée en découvrant la dernière bande-annonce de l’épisode 7 de Star Wars, The Force awakens. Notamment lorsqu’il a vu «la scène du destroyer écrasé en plein désert». «Star Wars est un univers imaginaire, et rapporter ses éléments dans notre monde réel me semblait être un contraste intéressant à travailler» explique-t-il avant de préciser comment il a opéré. «J’ai donc commencé à réfléchir à des lieux, des paysages, et là ou le contraste semblait le plus impactant se situait vraiment dans les grandes villes mondiales, affirme-t-il. J’ai donc commencé cette série de photomontages en essayant de produire les images les plus réalistes possible».

Son travail n’est pas sans rappeler celui de Cédric Delsaux qui, en 2011, avait mêlé des images de Star Wars, vaisseaux et personnages, à différents environnements urbains, mais moins identifiés, du monde entier. Le résultat, magnifique, avait fait l’objet d’un livre Dark Lens, préfacé par George Lucas en personne. De quoi peut-être donner des idées à Nicolas Amiard qui pourrait décliner encore plus son concept.

Découvrez un aperçu dans notre diaporama et l’intégralité des photos de Nicolas Amiard sur le site behance

La bande-annonce qui a inspiré l’artiste:

Click Here: cheap rugby league jerseys


Got Something To Say!

Your email address will not be published. Required fields are marked *

BACK TO TOP